Cathédrale Saint-Aubain

Cathédrale Saint-Aubain Project

La fondation du Chapitre Saint-Aubain fut initiée par la maison comtale de Namur, entre 1047 et 1051. Originellement situé hors des murs de la ville (la troisième enceinte l'englobera entre le XIIIe et le XIVe siècle), l'édifice était intégré dans un faubourg comprenant notamment le logement des chanoines et leurs lieux de réunion, un petit quartier de servants attachés au collège et un cimetière. Peut-être ce quartier a-t-il même disposé d'une enceinte, réellement efficace ou seulement symbolique. Un projet d'aménagement de parc de stationnement souterrain sous l'actuelle place Saint-Aubain donnerait aux archéologues l'occasion d'en savoir plus sur l'organisation de ce faubourg, mais rien n'a été décidé au niveau communal, tant les inconvénients liés aux travaux d'aménagement seraient délicats à imposer à la ville et à ses habitants.

Le 12 mai 1559, le pape Paul IV crée le diocèse de Namur. Le premier évêque, un dominicain du nom d'Antoine Havet, est sacré en 1562. Il choisit pour cathédrale la collégiale Saint-Aubain, fondée en 1047, dont il subsiste encore une ancienne tour datant du XIIIe siècle.

En 1740, de grosses inondations endommagent la cathédrale fort démodée, trop petite et déjà modifiée plusieurs fois. Le chapitre et l'évêque de Berlo de Franc-Douaire décident alors d'en faire construire une nouvelle. Ils s'adressent à Gaetano Matteo Pisoni, architecte italien qui a reconstruit le Palais de Charles de Lorraine à Bruxelles.

Les travaux, confiés à Jean-Baptiste Chermanne, consistent à unir la tour surélevée en 1648, seule partie de la collégiale conservée, et l'église paroissiale Saint-Jean l'évangéliste en une seule construction surmontée d'une grande coupole. La première pierre est posée le 24 juin 1751. La nouvelle cathédrale est terminée seize ans plus tard, la construction de la coupole ayant posé quelques problèmes. La consécration a lieu cinq ans après, le 20 septembre 1772.

Réalisée en calcaire de Seilles, la façade s'effrite au XIXe siècle, et est entièrement reconstruite peu avant 1900, de manière plus austère. [Wikipedia]

[Visite virtuelle accessible ici]